top of page

l'AMANT D'UNE FEMME MARIÉE: Stéphanie Makole actrice et productrice de la série se dévoile

Dernière mise à jour : 15 févr. 2023

SYNOPSIS de l'article:

Dans cet article Sorelle Foudjo s'est intéresseé à Stephanie Makole, une jeune femme ambitueuse et déterminée qui s'est lancée dans la production audiovisuelle d'une serie par la simple force de sa passion et motivation


"La langue n'a pas d'os, et pourtant elle est plus puissante que la jambe "

Le tout premier épisode intitulé: FEMME ET DOMINATION de la série commence avec ce proverbe bantou qui nous fait bien comprendre qu'il faut avoir peur de ce qui a priori ne fait pas peur. Je l'ai choisi pour introduire votre lecture parce que je sais que vous vous appretez à faire la découverte d'une femme dont vous ne soupconnez pas le potentiel et la argne. Quand j'ai rencontré Stephanie pour la première fois, alors qu'elle m'avait sollicitée pour modérer la soirée privée de l'avant premiere de „L’Amant d’Une Femme Mariée“ , j'étais loin de m'imaginer qu'elle était le cerveau de toute cette euphorie cinématographique. Mais au fil des jours et durant la soirée j'ai pu témoigner de son professionnalisme, de la passion qui l'anime et de la main de chef avec laquelle est gère toute cette grande équipe. Entrez dans l'univers trépidant de STEPHANIE MAKOLE.


LA PRÉSENTATION DE STEPHANIE PAR STEPHANIE


Je me prénomme Stephanie Makole, âgée de 32ans et titulaire d’un Master en Logistique. Je me qualifierai comme étant une personne déterminée, bosseuse et surtout très dynamique. J'ai les capacités de manager et diriger un groupe de personnes et je suis, sans naturellement vouloir me vanter, une meneuse. Mais comme tout le monde, j’ai aussi mes faiblesses.

Je n'arrive toujours pas à finir à temps tout ce que je commence ou planifie, car je planifie généralement beaucoup plus qu’il n’en faut. J’apprends encore à mieux planifier mes journées, prendre peu de responsabilités pour me concentrer sur ce qui est prioritaire.


En ce qui concerne mes passions, en dehors de mon amour pour le cinéma, la lecture et tout ce qui touche l’art, j’adore la musique. J’adore chanter depuis toute petite où je participais encore à des concours de musique, chantais dans des cabarets et composais même mes propres chansons. Si Dieu le veut peut-être je pourrai faire carrière un de ces jours. Lol! En dehors de tout ça, j’ai une autre passion qui n’a rien avoir avec les autres, qui est le sport. Une passion aussi que je traîne avec moi depuis toute jeune et qui a pris de l’ampleur au fil des années. J’en fait en moyenne 3 à 4 fois la semaine.

Je terminerai sur ce qui me motive, sur ce en quoi j’aspire et ce pour quoi je me bats. Mon combat aujourd’hui se tourne essentiellement vers la gent féminine et se terminera quand les questions suivantes seront répondues et/ou résolues:

  • Comment motiver plus de femmes à être le plus indépendantes possible, indépendamment du domaine?

  • Comment leur donner confiance en elles?

  • Comment être en même temps de bonnes femmes/épouses tout en étant indépendantes?

  • Comment réussir à allier boulot et vie de famille?

  • Comment éradiquer ce fléau qui est "femmes financièrement indépendantes=longues bouches/femmes insoumises"?

  • Pourquoi déjà chercher à être indépendante?

  • Comment garder ses valeurs de femmes africaines, respecter sa position en tant que femme même avec tout l’argent du monde?

  • Comment être des modèles pour nos jeunes petites sœurs?

  • Comment éradiquer ce „Néo-féminisme“ qui est purement occidental et ne fait pas partie de nos mœurs?

  • Comment…? Comment…? Comment…? Je ne saurais malheureusement citer toutes les questions ici. Mais je crois fermement à un changement au fil des années. J’y crois parceque je ne resterai pas assise à attendre que les choses changent par magie ou que d’autres le fassent.


Mais je sais que pour y arriver, j’aurai besoin d’atteindre une position où je pourrai me faire entendre; ce qui m’a également amenée à rejoindre le parti politique der „Grüne“ en Allemagne, qui sera probablement une des multiples voies pour atteindre mes objectifs.




L'INTERVIEW ÉCRITE DE STÉPHANIE


Teflon: Bonjour Stéphanie, comment vas-tu? Je suis très contente de pouvoir écrire sur toi aujourd’hui.


Stephanie: Bonjour Teflon, je vais super bien merci. Et toi aussi j’espère ? C’est un plaisir de constater que ma personne t’a intéressée.


Teflon: Avant qu’on ne commence je tiens à préciser aux lecteurs qu’on est en début fevrier 2023 et tu sors fraichement du Cameroun quand je t’écris, dis nous c’était un voyage de vacances ou business? (Parce qu’on a vu des stories et des passages radio qui se multiplient…)


Stephanie: Oui, effectivement je reviens fraichement du Cameroun après y avoir passé 1 mois et demi. C’était un voyage de vacances et de business. J’avais des personnes avec lesquelles j’avais déjà callé des rendez-vous à mon prochain séjour au Cameroun principalement pour parler de notre maison de production „Smart Movies Productions“ et de sa serie en cours „L’Amant d’Une Femme Mariée“ et j’avais d’autres projets privés sur place à entamer. Naturellement on ne peut pas être au Cameroun et ne pas profiter du beau climat et de la bonne ambiance qu’il ya sur place sans s’amuser aussi un peu


Teflon: Ah d’accord, c’est compris et comment a été ton séjour

du coup, racontes nous en quelques mots stp.


Stephanie: Ce fût mon 5ème séjour au Cameroun depuis plus de 11ans que je vis ici en Allemagne et sincèrement c’était l’un des meilleurs. J’ai en ci peu de temps fait de nombreuses et belles rencontres, ouvert des portes que je n’aurai jamais imaginé ouvrir aussi tôt et pour la 1ère fois prendre le courage de me lancer dans des projets/activités sur place. Et je me suis surtout super bien amusée en famille et avec des amis.


Teflon: Revenons à ce qui nous intéresse: „L’Amant d’Une Femme Mariée“, la série que ton équipe et toi avez produite et qui cartonne actuellement sur YouTube



Comment naît l’idée de cette série?


Stéphanie: Comme mentionné plus haut, j’ai une passion pour tout ce qui concerne l’art et en particulier la musique et le cinéma. Je décide en 2020, après mon accouchement de réveiller ce rêve que j’avais malheureusement dû mettre de côté à cause des aléas de la vie ici en Allemagne.

N’ayant donc pas d’opportunités qui s’offraient à moi dans le domaine du cinéma ici sur place et avec les aptitudes que j’avais, je décide de créer moi-même l’opportunité en mettant sur pied une maison de production audiovisuelle qui permettra dans le même temps à d’autres personnes à la recherche de telles opportunités de se révéler.

Je constitue l’équipe en abordant dans un premier temps des personnes proches en l'occurrence Stephanie Magne, Kévin Makole et Adeline Sitso et ensuite des personnes sous recommandation comme Boris Siyam et enfin Igor Keuwo,avec une expérience dans l'audiovisuel plus avancée que les 3 autres. L’aventure à donc commencé avec la mise sur pied d’un plan d’attaque, la rédaction du script, les auditions avec les futurs acteurs, et le début des tournages en novembre 2021 jusqu’à présent.





Teflon: Pourquoi ce nom? C’est un titre assez provocateur, révélateur même je dirai, donc on se demande si c’était voulu.


Stéphanie: Oui, le nom était voulu. C’est le seul et unique titre qui m‘etait venu en tête à cette époque et quand j’ai abordé les autres pour leur parler du projet, le titre n’était plus une question. Tous ont validé sans que je n’ai à les convaincre. À la question qui venait aussi d’eux <pourquoi ce titre? > il n'y avait qu’une seule réponse: "Quand les gens liront le titre sur YouTube, ils voudrons directement cliquer même si ce n’est que par simple curiosité."

On vit dans un monde où l’infidélité de l’homme est ou est devenue naturelle et souvent même justifiée avec des arguments tels que l’homme peut tromper et rien ne change l’amour qu’il ressens pour sa femme" ou encore "L’homme trompe sans mettre le cœur" etc... et pour la femme on en parle pas, ca reste encore un sujet tabou ou sensible. À travers cette série on pourra aussi dévoiler l'infidélité de la femme, avec des raisons aussi banales qu’elles puissent être et qu’au final justifiée ou pas, le/la cocu ressens la même douleur/souffrance suite à une infidélité. Donc la fidélité devrait être pour tout le monde, indépendamment du sexe. Bien évidemment la série traite aussi d’autres sujets de la société.




Teflon: Est-ce qu’on peut donc dire que vous avez tenté de décrire le quotidien des camerounais en Allemagne à travers cette série? Si la réponse est oui ça veut dire que nos secrets sont dehors ha ha ha..

Stéphanie: Oui, nous avons tenté de décrire dans certaines thématiques la vie des camerounais en Allemagne. Mais aussi ressortir des situations que vivent aussi les hommes et non uniquement les femmes et les différents choix de vie que les uns et les autres peuvent avoir qui sont différents de ce que la société nous impose plus ou moins.


Teflon: Super, nous on aime en tout cas. Dis moi comment se sont passés les castings et comment avez-vous trouvé les acteurs dans l’ensemble?


Stéphanie: Les castings, plus précisément les auditions se sont plutôt très bien passées, car on attendait pas autant de personnes qui répondraient favorablement à notre annonce à tel point que nous avons dû prendre plus de personnes que prévu et modifier le scénario pour leur donner des rôles.

Les auditions ont malheureusement dû se passer via zoom à cause du covid 19. Les acteurs ont reçu sur place des instructions et ils ont joué devant leur caméra. Quelques jours plus tard nous avons retenu les profils qui correspondaient au mieux avec les personnages que nous recherchions pour notre scénario. À la fin une rencontre physique à été organisée pour attribuer les rôles et signer les contrats.



Teflon: Parlons maintenant de la maison de production que vous avez mise sur pied : Smart Movies Productions, peux-tu nous présenter l’équipe et le projet ?


Stephanie: L’équipe est constituée de six personnes:

  • Stéphanie Makole (moi), la fondatrice accompagnée de cinq co-fondateurs;

  • Kevin Makole qui est le réalisateur en question et scénariste;

  • Stephanie Magne qui fait partie des scénaristes;

  • Adeline Sitso qui s’occupe des finances, des tenues et de la décoration des sites de tournage, et qui est aussi scénariste ;

  • Boris Siyam et Igor Keuwo qui s’occupent de la pré et post-production.

„L’Amant d’Une Femme Mariée“est le 1er projet de la maison de production qui a vu officiellement le jour en 2021.







Teflon: Si nos sources sont bonnes Kevin Makole qui fait aussi partie de l’équipe de SMP et est acteur, est ton frère, dis nous est-ce facile de travailler avec la famille? Quelle est la chose qui te plait le plus dans cette collaboration?


Stéphanie: Oui effectivement mon frère Kévin Makole fait partie du staff de SMP et des acteurs. Mais il n’est pas le seul, car Stephanie Magne est également ma sœur (cousine directe). Donc en fait je collabore avec mes deux petits frères/sœurs. Au début de l’aventure ce n’était pas facile. Il ya eu des tensions, des énervements, des prises de tête voir des jours sans se parler. Mais on a du s’asseoir et discuter sérieusement sur le fait qu'il était important de travailler dans la paix et sans mélanger le travail et la famille. Et jusqu’ici on s’en sort plutot très bien. Il arrive souvent que lors d’une réunion, nous nous discutions sérieusement au point où un inconnu pourrait croire qu’on ne se parlera plus jamais, mais aussitôt que la réunion se termine on se téléphone et on discute comme s’il n’y avait jamais rien eu. Donc nous arrivons très bien à séparer les deux „vies“.


Ce qui me plaît le plus dans cette collaboration est le rapprochement qui s’est approfondi. Avant la série, nous étions certes déjà proches, mais le fait de partager la même passion et de se voir pratiquement tous les mois lors des tournages et toutes les semaines lors des réunions a davantage renforcé nos liens.


Teflon: Est ce que la maison de production SMP prévoit d’autres projets cinématographiques? À quoi doit-on s’attendre dans le futur?


Stephanie: Bien évidemment que SMP à d’autres projets en vue. Nous nous lancerons si Dieu le veut pour le prochain projet sur la réalisation d’un film interracial qui sera tourné aussi bien en Allemagne qu’au Cameroun.


Teflon: Whaouh, quelle information inédite !

À part SMP Stéphanie as-t-elle des projets futurs , on rappelle qu’on t’a vu dans l’épisode 30 des délires de Takam, tu comptes retourner au Cameroun?






Stephanie: Oui, je compte retourner au Cameroun cette année encore, déjà pour avancer sur mes projets personnels et aussi pour suivre leur évolution. Mais en ce qui concerne le côté cinématographique, j’ai des projets avec des acteurs sur place au pays qui sont en cours. J’espère pouvoir tous les concrétiser une fois sur place avec le peu de temps que j’aurai.


Teflon: Bah nous on te le souhaite du fond du coeur. Pour terminer , est-ce que tu as un dernier mot pour les lecteurs?


Stephanie: Merci déjà de m’avoir donné la possibilité de m’exprimer et de partager avec ceux qui me liront la genèse de notre jeune maison de production qui nous tient à cœur et merci de vous y être intéressés. Nous espérons être d’ici quelques années au sommet du cinéma africain dans la diaspora et de nous faire connaître à l’échelle internationale.

Je ne saurai finir sans faire un big up, à l'artiste Austeen, qui a apporté sa pierre à l'édifice avec la chanson du générique "Promesse" qui a été aimée de tout le publique


Merci de nous avoir lu et rendez-vous sur le prochain article.




Rédactrice: Sorelle Foudjo

2 Comments


Magne Stephanie
Magne Stephanie
Feb 16, 2023

Une femme vraiment très brave .

Ça fait plaisir de lire des articles sur des femmes de cette envergure.

Autant de casquette et pourtant toujours aussi souriante et déterminée lorsqu'elle effectue chacune de ces activités.

Bon vent à toi Stephanie Makole .

Tu es vraiment un exemple à suivre lorsqu'on parle de dynamisme.

RDV au sommet.

Like
sorelle Foudjo
sorelle Foudjo
Feb 17, 2023
Replying to

C'est exactement ce que nous souhaitions transmettre à travers son profil: de la motivation

Like
bottom of page